Trouble du sommeil > Questions fréquentes > Comment expliquer les effets visuels du PSIO ?

Comment expliquer les effets visuels du PSIO ?

Plongez dans une séance PSIO et perdez-vous dans un espace coloré infini : des bouquets de lumières kaléidoscopiques, fugaces ou plus persistantes en fonction de la programmation lumineuse de PSIO.

Ce phénomène de perception visuelle est connu sous le nom d’effet Ganzfeld (allemand pour « champ total ») : lorsque le champ visuel est indifférencié et de couleur uniforme, et lorsqu’aucune information visuelle concrète n’est présente, le cerveau commence à amplifier les sens. L’effet Ganzfeld est le résultat de l’amplification par le cerveau du « bruit neuronal » dans le but de rechercher les signaux visuels manquants. Cet effet est amplifié par le système optique unique de PSIO et la programmation des flashes de couleurs qu’il permet.

Retour aux questions